Pour un investissement durable.

(+33) 06 03 69 10 49 contact@optimisme23.com

Menu

Population et vieillissement

Offre de logement #vieillissement - adaptabilité

veillissement, optimisme23

Population et vieillissement

By In Point de vue- Immobilier On septembre 01, 2016


 Logement et Vieillissement

Auteurs : Louise Fouillet. Marie-line Tassius

Les anciens: un marché de l’avenir ?

La transition démographique représente un enjeu aussi important que la transition énergétique. En 2060, près d’un Français sur trois aura plus de soixante ans. Lourdement retardé, le projet de loi sur d’adaptation de la société au vieillissement a été présenté en conseil des ministres le 3 juin 2014 et la loi est rentrée en application au 1er janvier 2016.

L’autonomie et l’habitat au cœur du projet

Pour favoriser l’autonomie et changer le regard sur la vieillesse, la loi repose sur la promotion de logements adaptés qui vient en plus d’une revalorisation de l’Allocation personnelle d’autonomie.

Les logements sociaux qui sont adaptés aux personnes âgés pourront aussi être attribués en priorité en fonction d’un critère d’âge qui n’était auparavant pas pris en compte. Du côté du privé, l’agence nationale de l’Habitat (Anah) devrait piloter un plan d’adaptation de 80 000 logements privé à la dépendance. On peut se rendre sur le site de l’Anah pour voir les travaux concernés.

Le forfait autonomie devrait permettre de créer du personnel et des structures en plus des 2300 logements-foyers. Ces bâtiments, à mi-chemin entre la résidence médicalisée et le logement classique sont rebaptisés
« résidences-autonomie ». Le décret du 27 mai 2016 de la loi d’adaptation de la société au vieillissement définit une liste de prestations minimales délivrées aux personnes vivant dans les résidences autonomie. [ ICI ]

Mais ces résidences risquent de rentrer en concurrence avec les résidences services senior au cadre plus souple et moins chères. Les résidence-services, quant à elle, dispose désormais depuis le Loi  ENL modifiant la loi du 10 juillet 1965. d’un cadre clair établissant des règles pour la distinction entre charges de copropriété et services commerciaux.

L’adaptation du logement à la dépendance pourrait représenter un nouveau marché. La qualification « Pro de l’accessibilité » de la FFB se spécialise dans l’adaptation du logement à la dépendance. La somme de tels travaux s’élèvent souvent entre 6000 à 8000 euros par logement.

OUI..mais un manque de financement criant

Les crédits d’impôt déjà mis en place pour l’adaptation des logements au handicap peut être mobilisé. Seulement, ils n’anticipent pas le problème de la dépendance, même si l’Anah propose des subventions plus spécifique Anah-informations

Beaucoup des acteurs concernés estiment que le plan devrait mobiliser entre 3 et 4 milliards d’euros. Or, le projet est actuellement financé à hauteur de 645 millions par an par une taxe sur les retraites imposables (la Casa). Le conseil économique, social et environnemental a lui même rendu un avis reconnaissant que le financement n’était pas à la hauteur des enjeux.


 « Adaptation de la société au vieillissement : un cadre clair pour les logements adaptés ». Le Moniteur, 4 décembre 2015

 « Vieillissement : les clés de l’habitat adapté », Le Moniteur, 12 février 2014

« Le Conseil économique, social et environnemental présente son avis sur le projet de loi d’orientation et de programmation pour l’adaptation de la société au vieillissement », La correspondance économique, 28 mars 2014

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


About the Author

Optimisme23team

Comments are closed here.